CSE 2018, 3ème ligue CAEG2, 3ème ronde

Etre amateurs, c'est faire partie d'un clan, d'une famille. Faire affront à certains de ces membres, c'est faire l'affront à l'ensemble du clan.

Laver les scories de cet affront est un devoir de membre. Et comme Amateurs 3 a subi la loi de BG 2 lors de la précédente ronde, il fallait donc expier cette défaite par une performance de choix.
 
C'est donc l'esprit conquérant, mais non belliqueux, que nous nous sommes déplacés chez nos amis de BG. Ils étaient presque tous là, Freddy, Frédéric, Tobias, Pierre, les fossoyeurs de notre 3ème équipe, prêts à en découdre, affûtés comme les valeureux combattants qu'ils sont. Ils étaient accompagnés d'un 5ème élément, Mario, toujours aussi valeureux et rusé. Heureusement pour nous, le 6ème homme n'était pas présent et nous avons engrangé un premier point sans combattre. Erwin en a profité pour aller regarder le match de foot.
 
Au premier échiquier prezavie menait une partie d'attaque avec ses pions fortement avancés dans le camp adverse. Avec les deux tours et la dame encore en jeu, son adversaire trouvât les ressources pour bloquer les velléités amateuriennes et la partie se terminât par une nulle.
Assis à côté de moi, je voyais la monstrueuse attaque de Victor le terrible qui avait intelligemment bloqué les pièces adverses derrière un mur de pions impressionannt et avait placé le reste de son artillerie deux tours, un fou et quelques fantassins sur le petit roque. celui-ci explosât sous les coups de boutoirs incessants. La messe était dite et un nouveau point est tombé dans notre escarcelle. 2.5-0.5 La soirée avait bien commencé.
De mon côté, j'avais le redoutable honneur d'affronter Pierre Bechtel, leader ELO de l'équipe et qui m'avait séchement battu en 16 coups deux semaines auparavant. Mon esprit de revanche était donc décuplé, mais je n'étais guère confiant. Il se lançât dans une viennoise dont je ne connaissais rien et j'étais déjà sous pression trop tôt dans la partie. L'idée d'abandonner m'effleurât quelque fois l'esprit, mais en compétition par équipe, ce n'est pas recommandé. Et en un coup, l'ombre adverse étendue sur l'échiquier se dissipa pour laisser le soleil des amateurs régner sur le champ de bataille. II venait de faire le seul coup de fou qui emprisonnait sa dame (stockfish passe de mat en 11 à -2)! L'échange forcé qui suivit permis de me retrouver avec une pièce nette. La victoire se concrétisât quelques coups plus tard. Incroyable. Nous venions de gagner cette rencontre.
Restaient encore Uri et Arnold dans des parties intenses. Uri semblait bien parti avec une batterie de pièces dirigées vers le roi adverse, mais l'est-indienne est ainsi faite que la contre attaque sur l'aile roi est terrible. Quelques coups imprécis et l'avantage changeat clairement de camp. Un cavalier donné gratuitement mît fin à ses souffrances défensives. Dommage.
Il me semble que Arnold a vécu une drôle de partie. Il paraissait vraiment actif avec ses pièces, cantonnant Mario avec les blancs dans une position d'attente. Mais tel le Ka envoûteur, peu à peu l'étreinte se relachât et la compaticité blanche prît inexorablement le dessus. Je ne vis pas la fin mais elle fût en notre défaveur.
 
Bravo à tous pour ce beau combat. Une fois de plus nous avons renversé une équipe mieux côtée sur le papier. L'esprit amateurs a encore frappé et nous prenons la tête du groupe avec 3 victoires consécutives..
 
FORZA AMATEURS
 
Daniel
 
  ELO Bois-Gentil 2   Amateurs 2 ELO
1828 Fredy Schoch ½-½ Hervé Jungo 1800
2  1827 Frédéric Walther 0-1 Victor Maximilien Galvao 1900
3  1975 Pierre Bechtel 0-1 Daniel Golaz 1810
4  1717 Tobias Wehrli 1-0 Uri Dibner 1740
5  1807 Mario Viviani 1-0 Arnold Andrieu 1685
6     0-1 FF Erwin Reich 1737
   1831   2.5-3.5   1779