CSE 2018, 1ère ligue, 3ème ronde

Le premier déplacement en terre bernoise s'est soldé par une défaite un peu amère d'Amateurs 1. Il s'en est fallu d'un cheveu pour que nous ne décrochions la timbale avec une équipe quelque peu affaiblie.

Evidemment, celui sur qui il ne fallait pas compter, c'était le capitaine. Une ouverture rondement menée, une égalité parfaite après 16 coups et...... Après avoir réfléchi un bon moment avant de jouer mon 17ème coup, j'en étais arrivé à la conclusion qu'il fallait que j'échange un pion central. C'était bien la peine de prendre le temps de la réflexion car c'était la chose à ne surtout pas faire !  0-1
 
Toujours autant pressé d'en terminer, Yuan fit une fois de plus parler sa science contre un adversaire en perte de vitesse ces derniers temps. Reçu 3 sur 3 depuis le début du championnat, bravo et merci... 1-1
 
La suite fut plus longue à se dessiner, les parties n'étaient pas trop réjouissantes pour nos couleurs. Mauro n'avait pas l'air d'avoir une position spécialement gagnante, Gaël était déjà en grande souffrance, Marie-Anne avait lâché du matériel en optant pour un sacrifice douteux, seul Shay paraissait en mesure de s'imposer tandis que Stefan était encore dans une partie très indécise. Pour Jordan, ça se présentait bien puisqu'il avait un pion en plus suite à un gambit accepté mais vu la quantité de pièces encore en jeu et la différence elo, il fallait rester prudent.
 
La contre-performance du jour fut l'oeuvre de Gaël qui se mit en difficulté croissante suite à un banal sacrifice d'un malheureux petit pion. Il cherchait à faire fructifier un très léger avantage en prenant l'initiative mais cela déboucha sur un scénario totalement opposé suite à la perte de ce pion. La partie avait basculé, notre Breton ne revit jamais la lumière du jour... Tant pis pour cette fois !  1-2
 
C'était encore jouable, il fallait espérer une victoire de Shay, de Stefan et de Mauro pour au moins arracher la nulle voire plus.
 
Le couperet tomba sur nos espoirs avec le gros couac de Shay qui se retrouva en position d'être maté alors que son adversaire n'avait jusqu'alors aucune chance de gagner la partie. Il aura suffit d'un mouvement du roi joué trop vite et le piège s'était refermé sur lui et sur nos espoirs de l'emporter. Il y aura des jours meilleurs camarade !  1-3
 
Jordan qui tenait toujours tête à son adversaire en refusant de rendre son pion d'avance, se vit offrir une proposition de nulle. Evidemment, la proposition n'était pas totalement innocente car elle signifiait la victoire probable pour Köniz mais je ne me voyais pas lui demander de continuer le jeu, avec tous les risques que cela comportait, alors qu'il pouvait signer une nulle contre un joueur auquel il rendait pratiquement 400 points elo... Nulle acceptée, bravo l'ami !  1.5 - 3.5
 
Dame Marie-Anne, qui avait eu la drôle d'idée de sacrifier un cavalier pour obtenir pas grand chose en retour, ne pouvait décemment pas s'imposer à moins que son adversaire (par ailleurs fort peu sympathique) ne se prenne les pieds dans le tapis. Malgré une belle combativité, elle dut se résoudre à l'abandon. Merci d'être venue nous donner un coup de main, comme d'habitude... 1.5 - 4.5
 
Informé de la défaite de notre équipe, Mauro qui s'était battu comme un lion pour reprendre l'initiative de la partie, surmonta très vite sa déception en montant une attaque finale de toute beauté. Il sacrifia deux pièces mineures pour une tour mais parvint à lancer un duo de pions centraux qui traversèrent l'échiquier comme des matadors pour porter l'estocade et forcer l'adversaire à l'abandon. Bravissimo !  2.5 - 4.5
 
Enfin, notre Valeureux descendant des Habsbourg autrichiens apporta le dernier point à notre équipe après une victoire construite avec toute la ténacité qui le caractérise, sans faire de bruit, sans se presser mais avec beaucoup d'efficacité. Danke Stefan... 3.5 - 4.5
 
C'était chaud, c'est passé tout près mais finalement il y a eu une certaine logique puisque nos cadors font 3 points sur 4 tandis que les moins de 1900 n'obtiennent qu'un malheureux demi-point, la première ligue est impitoyable !
  
 
            Köniz-Bubenberg 1 (moy. 1994)            Amateurs 1 (moy. 1967)
Brett Code Joueur   Code Joueur FF 4.5 - 3.5
1 23804 Sandor Kaszas (2125 FIDE)   16908 Mauro Boffa 2213   0-1
2 15492 Miralem Novalic 2001   18424 Gaël Le Bourhis 2181   1-0
3 9637 Martin Clausen 2159   21197 Jordan Bouilloux 1784   ½-½
4 8992 Markus Riesen 2028   18673 Stefan Fröschl 2102   0-1
5 568 Edi Freiburghaus 1900   5473 Marie-Anne Schaerer 1727   1-0
6 392 Rudolf Gautschi 1962   15933 Alexis Durand 1757   1-0
7 7637 Gabriel Hefti 1938   16086 Yuanpei Liu 2080    0-1
8 9217 Hans Vermin 1842   23110 Shay Keinan 1888   1-0