CSE 2018, 3ème ligue, 1ère ronde

Après une promotion bien méritée l'an passé de 4ème en 3ème ligue, Amateurs 3 se retrouve dans le même groupe que sa grande soeur Amateurs 2.

Coachée par Prez himself, cette 3ème équipe composée des jeunes pousses prometteuses du club, renforcée par Mister il dottore Gio en personne, avait pour ambition de contester une hirérarchie bien établie. Composés de vieux briscards aguerris à toutes les tempêtes, Amateurs 2 n'a même pas eu une once de transpiration sous les bras pour faire plier une relève encore trop tendre. Certes, il y eut bien une défaillance de papy Erwin, qui a toujours de la peine, en bon diesel, à entamer la saison de CSE, mais la hiérarchie a été dûment respectée.
 
Mais résumons partie après partie la soirée.
 
Au 2ème échiquier, les deux capitaines s'affrontaient. Une partie superbe, tendue, avec des sacrifices positionnels et des coups d'une beauté et d'une témérité stupéfiante. Devant tant de splendeur, les protagonistes jugèrent judicieusement, au bout de 16 coups et 45 minutes de jeu, que le spectacle avait été assez grandiose pour se permettre de signer la nulle.
 
Achhh Erwin, was passiert? Au même moment, notre vaillant retraité donnait bêtement un pion à un Ludo toujours à l'affût de matériel gratuit. Dans une finale avec 6 pions et un fou contre 5 pions et 1 cavalier, Ludo réussit à concrétiser son léger avantage et à apporter un point entier à son équipe. Ce fût le seul!
 
Shay avait probablement la tâche la plus compliquée devant le théoricien dottore, certes un peu rouillé, mais néanmoins suffisamment savant pour tenir la baraque. Dans une position hyper tactique après un sacrifice de qualité de la part de Shay pour une attaque tranchante sur l'aile royale, Gio ne réussit pas à mettre assez rapidement son monarque en sécurité et dût s'incliner devant les multiples menaces tactiques. Une belle partie d'attaque de Shay. Congratulations guy! La machine Amateurs 2 était enfin lancée.
 
Peu après, Timothée, la nouvelle pépite du club avec au moins plus de dix victoires d'affilée pour une seule défaite, affrontait l'inusable prezavie. L'exaltation de la jeunesse maitrisée par l'expérience fougueuse, tel pourrait être le résumé de la partie. En effet, dans son style particulier, Hervé parvint tout d'abord à réfréner les velléités d'attaque de son adversaire, pour ensuite mener une chevauchée frénétique sur l'aile roi, lançant à l'assaut du monarque ses pions, sa dame et ses pièces. Timothée échangeât deux pièces mineures contre une tour afin de soulager la pression, mais la position était tellement intenable qu'il ne parvint pas à trouver une solution pérenne aux problèmes posés par Hervé. Joli.
 
Au 6ème échiquier, Marie-Anne et Eric s'embarquèrent dans une finale tranchante avec peu de pions en place, deux tours et un cavalier chacun. Eric avait un pion en f6 qui mettait une forte pression sur le roi de M-A et le tenait bloqué sur la 7ème rangée. Malheureusement pour lui et son équipe, après un échange de tours, il ne vît pas une belle fourchette roi-tour du canasson de notre reine de coeur qui mit fin immédiatement à la partie.
 
Il ne restait plus que le duel franko-français au 4ème échiquier entre le futur dottore Jordan et un Arnold en pleine fine après avoir remporté ses sept parties du tournoi interne. Autant dire que le duel s'annonçait serré...et il le fût. Au lieu de simplifier une position compliquée en milieu de partie, les deux protagonistes s'évertuaint à déplacer, qui son cavalier, qui son fou, qui sa tour, qui sa dame, sans vraiment épurer le jeu. Arrivés en zeitnot en même temps, ils décidèrent enfin de s'échanger quelques pièces et la position devint tout d'un coup plus aérée, mais beaucoup moins tranchante. Après tant de quasi maux de tête, ils décidèrent sagement de signer une nulle de combat. Ouf!
 
MERCI et encore merci pour cette somptueuse soirée.
 
Vivement la prochaine
 
Daniel
 
 
  Amateurs 2   Amateurs 3  
1888  Shay Keinan 1-0 Giovanni Ferro Luzzi 1922
1810  Daniel Golaz ½-½ Marko Bandler 1774
1800 Hervé Jungo 1-0 Timothée Künzler n.c.
1784 Jordan Bouilloux ½-½ Arnold Andrieu 1685
1737 Erwin Reich 0-1 Ludovic Babel 1508
1727  Marie-Anne Schaerer 1-0 Eric Françon n.c.
1791   4-2   1722